Tote bag au crochet en raphia

Crochet, coquillage et crustacés, des souvenirs auxquels je repense. Crochetons des feuilles de palmiers en attendant le retour des vacances.

Plus qu'un Totebag, ce sac et cadre photo, vous permet de prolonger le souvenir de vos vacances en gardant la photo de votre choix toujours près de vous ou bien en la remplaçant au gré de vos envies.

Tote bag à crocheter en raphia avec mon nouveau livre " Sacs et chapeaux à crocheter en raphia ". En vente ici.




Concours d'été !


Un petit concours pour bien commencer les vacances d'été ça vous dit ? À gagner, mon dernier livre "Sacs et chapeaux à crocheter en raphia".


Pour participer il suffit de :
1☀ Vous abonner à mon compte instagram et (ou) Facebook et de liker le post correspondant au concours.
2☀ Taguer au moins 2 ami(e)s dans les commentaires du post correspondant sur Instagram et (ou) partager à au moins 2 ami(e)s le post correspondant sur Facebook.
Les résultats seront publiés le 19 juillet ! Bonne chance !
Concours réservé aux habitants de la France métropolitaine.


#GrannyPixelParty 12 - Saison 3

De jolies avancées ce mois-ci de Célia, Jauke et Helen !

Pour participer toi aussi c'est très simple clic ici!

■ ■ ■ ■ ■ ■

 VOS PARTICIPATIONS : 


 Célia 

 

Célia qui manie aussi bien le crochet que Zelda l'épée, avance sa couverture Bouclier de link ! Les Granny Square sont bloqués sur une planche pour les mettre en forme puis assemblés.

■ ■ ■ ■ ■ ■

 Jauke 

  

Jauke nous présente son tout dernier Pixelplaid "Panda"orné de son étiquette brodée au point de croix trop choux. Modèles Panda tiré de mon livre "100 Pixel plaids au crochet"

■ ■ ■ ■ ■ ■

 Helen 


La petite princesse d'Helen prend forme ! Encore quelques "Granny Pixel" et les deux petites princesses deviendront vite inséparables :-)
(Modèle proposé dans mon livre "100 pixel plaids au crochet").

■ ■ ■ ■ ■ ■

Quant-à moi, pour vous donner toujours plus d'inspiration, j'avance doucement la conception de nouvelles grilles sur le thème des Oiseaux.
je vous les proposerai à la rentrée sous forme de PDF.

à bientôt !


Les accessoires indispensables pour le tricot et le crochet


En plus de patience, le tricot et le crochet demandent de nombreux accessoires afin de vous faciliter la vie et d’apporter simplicité et praticité à votre quotidien de tricoteuse et crocheteuse.  


  • Beaucoup de laine !
Mérinos, alpaga, acrylique, coton, cachemire… Il existe aujourd’hui un choix incroyable de laine pour vos projets. En plus de différentes couleurs et de touché, le type de laine que vous choisissez dépend de l’ouvrage que vous souhaitez réaliser. Si vous êtes débutant(e), je vous conseille une laine simple, sans paillette avec une couleur unie, afin de mieux voir votre fil.

  • Un kit d’aiguilles à tricoter
Je vous conseille un kit parce que vous pouvez accéder à différentes tailles et qu’il est pratique d’avoir à porter de main l’aiguille ou le crochet dont vous avez besoin pour votre projet. Bambou, acier, plastique ou même aiguilles circulaires.

  • Un mètre à ruban
Si la plupart des patrons sont en mailles, certains se lisent en centimètres donc je vous conseille d’avoir à porter de main un mètre à ruban pour mesurer le fil ou pour être sûr de rester dans les bonnes dimensions.

  • Un compteur de rang
Si vous êtes de la vieille école, vous comptez surement le rang en prenant des notes sur un petit carnet mais pourquoi ne pas utiliser un compteur de rang ? Petite explication : à la fin de chaque rang (ou début), appuyez sur le bouton poussoir de votre compteur. Vous pouvez trouver des modèles rigolos sur Amazon ou des plus tenaces et classiques ici.

  • Des anneaux marqueurs
Les marqueurs possèdent des couleurs différentes vous permettant de le différencier des fils que vous utilisez. Ils servent à marquer des endroits précis où vous devez changer de fil, faire une diminution ou une augmentation. Ils sont donc super utilisés pour de grands projets et notamment pour les travaux de crochet en rond ou en spirale.

  • Une paire de petits ciseaux
Pour couper les fils à la fin ou changer de couleur.

  • Une aiguille à laine
C'est une aiguille à bout rond qui possède un gros chas. Elle permet de rentrer les fils.

  • Les non-essentiels mais sympas d’avoir aussi
Un panier à laine, c'est joli et pratique lorsque vous accumulez de nombreuses pelotes. Un livre explicatif si vous êtes encore débutante. Idéal pour avoir des tutoriels, astuces et conseils.
Vous pouvez trouver mes livres ici.

5 jours à Lisbonne

Lisbonne c'est comme le tricot, c'est vieillot mais c'est beau ! Tombez sous le charme de cette ville au caractère délicieusement désuet et vintage. 

Que vous aimiez tricoter, crocheter ou coudre, vous ne serez pas en manque de fournitures, de laines et de tissus, ni en manque d'inspiration !

Lisbonne se visite très facilement à pied même s'il faut emprunter beaucoup d'escaliers... Le climat y est très agréable. Les murs sont colorés, souvent recouverts de graffitis et de tags ou bien carrelés d'azuléjos. Du linge sèche aux fenêtres comme à Rome.
J1 - Nous sommes arrivés à l'aéroport vers 10h30, heure de Lisbonne car il y a une heure de décalage avec la France. Nous avons pris le métro jusqu'à la station "Martim Moniz" pour aller à l'hôtel "Torel Palace". Très bel hôtel un peu au nord du centre, que je recommande si vous êtes en bonne forme car pour y accéder à pied il faut gravir une très charmante petite rue, recouverte de jolis tags et desservie la journée par deux anciens funiculaires... Le soir les deux funiculaires sont rangés côte à côte en haut de la rue. Nous gravissions plusieurs fois par jours cette rue avec plaisir et avec la récompense d'avoir une superbe vue sur la ville depuis la baie vitrée de notre chambre.


Si vous chercher de la laine locale portugaise vous en trouverez dans la charmante mercerie (Rétrosaria) Rosa Pomar Rua Loreto dans le quartier très animé Bairro Alto.


On y trouve aussi la marque Rosarios4La filature la plus connue au Portugal. Le fil acrylique, Catita, a été le premier à être produit dans les année 1980, mais Rosarios4 est une marque qui se renouvelle régulièrement et propose à présent des pelotes de fibres naturelles et parfois originales et étonnantes : de la laine, du coton, du lin, de la soie, mais aussi des fibres de maïs, des fibres de bambou, de la protéines de lait, des fibres de canne à sucre et même du liège ! Le Portugal est le premier producteur mondial de liège, d'ailleurs vous trouverez beaucoup d'objets en liège dans les boutiques de souvenirs alors cette pelote peut être une bonne idée de souvenir à ramener du Portugal ! 
Nous avons visité le quartier Alfama dès le premier jour. C'est le quartier le plus ancien et le plus charmant, qui offre une vue magnifique sur la ville et le Tage depuis ses "miradouros".
Nous y sommes retournés les jours suivants, surtout les soirs pour dîner ou juste pour se promener.
Pour aller au quartier Alfama depuis l'hôtel, nous descendions vers le quartier Baixa Chiado et nous empruntions l'une des rues parallèles en allant vers la Place du Commerce, au passage on peut admirer l'impressionnant Elevator Santa Justa en fer forgé des années 1900 rua do Ouro.

Si vous cherchez des merceries (Retrosaria) vous en trouverez plusieurs en passant par la rua da Conceiçao : Adriano Coelho, Arqui chique au 83, Nardo au 64, au 91 au 93, au 121 au 123 etc...



Et aussi le magasin Tricot Brancal Rua Fanqueiros 256 !


Pour dîner ou déjeuner nous avons trouvé un super restau très bon rapport qualité prix Rua dos Sapateiros 41 Bread4You. Les chaises dépareillées lui confèrent une atmosphère typiquement lisboète.


Puis nous passions par la place du commerce et remontions vers Alfama, on peut passer par la rua Bacalhoeiros 34 où nous avons acheté en souvenirs des boîtes de sardines, de thons, de morues et de calamars dans l'authentique "Conserveira de Lisboa".


Bien sûr nous avons admiré le "Castelo saint Jorge". Pour dîner ou déjeuner, je vous recommande Chapito a mesa, un endroit très charmant avec une très jolie vue sur la ville. Pour entrer il faut passer par une petite boutique exigüe mais après c'est très grand.


Dans le quartier Alfama il ne faut pas rater non plus la ravissante petite rua da Mouraria et sa belle fresque Fado !


J2 - Dans le Quartier Baixa Chiado vous pourrez aussi découvrir le Burel.
Le Burel est une matière pure laine vierge de mouton (de la montagne Serra da Estrela le point le plus élevé du Portugal), dont le processus de fabrication est une tradition ancienne qui a été transmise de génération en génération, elle permet d'obtenir un tissu serré, chaud et imperméable que les bergers portugais utilisent depuis des siècles comme couvertures et capes. 
Vous trouverez des couvertures traditionnelles et des créations originales confectionnées en Burel chez la marque Ecola installée dans le village de Manteigas Serra da Estrela et chez la nouvelle marque Burel Factory à Lisbonne Rua Serpa Pinto 15 B dans le quartier Baixa Chiado. En plus de couvertures traditionnelles on y trouve des créations originales en Burel comme ce coussin tramway !


En allant vers Belem vous pourrez faire un tour vers l'atelier de la célèbre artiste Portugaise Joana Vasconcelos, Situé sur les bords du Tage, dans d'anciens entrepôts des docks de  Lisbonne Edifício Gonçalves Zarco, Doca de Alcântara, 1350-352 Lisboa, Portugal). J'adore particulièrement son travail de 2005 et 2006 lorsqu'elle recouvrait de crochet les crabes et les bibelots ...


Pour allez à Belem si vous êtes en grande forme vous pouvez y aller à pied (c'est ce que l'on a fait mais cela nous a paru long) sinon à Cais de Sobre vous pouvez prendre le train (2,50€) ou bien le bus 728 toutes les 20min (2€) ou bien le tram E15 (3€)
A Belem il faut voir la tour, le Monastère des Hiéronymites, s'imaginer à l'époque de Vasco de Gama et manger la soit disant meilleure pâtisserie du monde Pastel de Nata à la Pasteis de Belem.
Ne faites pas la queue pour la vente à emporter ! Pour consommer sur place il faut entrer à l'intérieur, choisir une salle car il y en a beaucoup, c'est très grand, et attendre que l'une des tables se libère, ensuite un serveur viendra prendre votre commande... C'est un bel établissement tout en Azulejos et l'on peut y voir la fabrication des Pastels de Nata !



J3 - Nous avons pris le train à Cais de sobre pour aller à Cascais. Vous pouvez vous arrêter une station avant, à "Estoril", pour profiter de la belle plage (Praia) "Tamariz", puis longer la corniche en 20 minutes à pied pour Cascais. C'était le matin, nous avons loué des vélos en face de la gare de Cascais, la ville prête des vélos gratuitement (les bicas à côté du Mc do ou office de tourisme) mais nous avons préféré en louer pour avoir un anti-vole, cela nous a coûté 6€ par vélo pour la journée plus 1€ pour un anti-vole. Il faut laisser une pièce d'identité et l'adresse et numéro de téléphone de l'hôtel. Nous voulions nous rendre à la plage "Guincho" réputée comme étant une très belle plage de surfeurs. La piste cyclable débute en face du musée Condes de Castro Guimaraes, le premier site que l'on rencontre est une formation de falaises "Bouches de l'enfer", puis la casa de Guia jaune pétant, puis le phare Farol da Guia", puis le fort "Forte de oitavos, puis on rencontre une première plage "Praia da Arriba", la piste cyclable devient en latte de bois et tourne à droite vers les terres et il vous faut malheureusement la quitter pour prendre un petit bout de la nationale qui tourne sur la gauche et prendre la première intersection à gauche. C'est un chemin qui vous mènera à un parking au bout duquel vous pourrez garer vos vélos et profiter de la plage ! Nous y sommes arrivés pour l'heure du déjeuner et l'on a commandé des burgers qui étaient bien bons.



J4 - Nous avons pris le train à la gare de Rossio qui est une très belle gare avec une façade de style Néomanuelin du 19ème (genre un peu baroque) mais elle est malheureusement en cour de rénovation... Il y a des trains toutes les 20min pour aller à Sintra en 40 min. Sintra est petite ville classée au patrimoine de l'Unesco. Il y a le bus 434 en sortant de la gare qui dessert le centre ville Palais royal National, château des Maures et le Palais Pena, (6€ la journée) ou bien le bus 435 qui dessert le Palais National, la Quinta da Regaleira et le Palais de Monserrate.
Nous avons choisis de ne pas prendre le bus et de gravir la colline par la forêt (1h) pour aller jusqu'aux murailles du chateau des Maures desquelles nous avons pu admirer le palais Pena, nous ne sommes pas rentrés, nous avons préférez redescendre au centre de Sintra et visiter Quinta da Regaleira avec son château et ses jardins féériques. Nous avons goûté les fameuses pâtisseries de Sintra et nous sommes rentrés.



J5 - Bien sûr nous avons pris le typique tram 28 ! c'était amusant, c'est à faire absolument. Nous sommes aussi allés à l'ouest du centre ville faire le marché aux puces "Feira da Ladra" qui signifie "La foire de la voleuse" au Campo de santa Clara.


Et pour rester dans l'ambiance "vintage", nous avons fait du shopping dans deux super friperies de Lisbonne. La première à Calçada do Carmo 42 et la deuxième Rua da Assunçao 22.


Une autre bonne idée de souvenir, si vous avez besoin de verres, c'est le moment de craquer pour ces très jolis verres à pied, typiques du Portugal !




Durant ce voyage, j'ai pris quelques photos qui ont servies à illustrer mon dernier livre " Sacs et chapeaux à crocheter en raphia "que je vous invite à découvrir en cliquant ici.
N'hésitez pas à me dire dans les commentaires si cet article "Yarn Trip" vous a donné envie d'aller visiter Lisbonne ou si vous avez d'autres adresses préférées à partager :-)


Rap-phia, la casquette crochetée en raphia

Bien à l'abri de ma visière, n'ai-je pas un look d'enfer ?                                                                                         

Yo ! Casquette à crocheter en rap..phia reconstitué avec mon nouveau livre " Sacs et chapeaux à crocheter en raphia " !

Panier bohème je t'aime !

Panier de plage... ou pas ! 

Et vous comment le porteriez-vous ?

Un petit air de Frida Kahlo avec ses pompons et ses deux perroquets, ce sac est à crocheter en raphia naturel avec mon nouveau livre " Sacs et chapeaux à crocheter en raphia ".




Banane au crochet en raphia

Aurez-vous la banane cet été ?


Mixte de la tendance vintage et de la tendance tropicale, je vous propose ce modèle de sac banane (que l'on appelle Fanny pack au état unis et Bumbag en Angleterre) à crocheter avec mon nouveau livre " Sacs et chapeaux à crocheter en raphia ".